Navigation interne

Vous êtes ici : Bienvenue » Thèmes » Energie

Aperçu sur le secteur de l'énergie

Le secteur de l'énergie joue un rôle primordial dans le succès de toutes politiques économiques et sociales. Il revêt également une grande importance stratégique, notamment à la lumière des changements géopolitiques et géoéconomiques qui se produisent dans le monde. Notre pays est confronté durant cette période difficile à des défis multidimensionnels : stratégique, environnemental, sociétal, économique et surtout sanitaire.

Au cours de la période 2010-2020, les ressources disponibles en énergie primaire ont enregistré une baisse de 6% au moyenne par an, l'année 2020 a connu une légère baisse de 0,3% par rapport à l'année 2018, en se situant à 3,95 millions de tonnes d'équivalent pétrole (tep) contre 3,96 millions de tonnes en 2019. En effet, la production de pétrole brut a diminué de 9% alors que  celle de gaz naturel a augmenté de 4%, les principaux gisements continuent de subir le déclin naturel en absence de nouvelles découvertes importantes.

Et en parallèle, la demande d'énergie a connu une  croissance continue ces dernières années (2010-2019), à un rythme annuel de 2% en moyenne. l'année 2020 a connu , par contre, un fléchissement de la demande suite à la propagation du Corona virus et les mesures prises par le gouvernement pour le contenir.et  Au cours de l’année 2020, la consommation d'énergie primaire s’est située à 9,1 millions de tep, en baisse de 7% par rapport à 2019 (une baisse de 8% pour les produits pétroliers et de 5%  pour le gaz naturel). Le mix énergétique est actuellement tributaire de 53% de gaz naturel et de 46% de matières pétrolières, tandis que la contribution des énergies renouvelables ne dépasse pas 0,5%.

Le secteur électrique reste de loin le plus grand consommateur de gaz naturel et représente 76% de la demande totale en gaz naturel en 2020, d'autant plus que la production d'électricité dépend presque entièrement du gaz naturel, à 97%, tandis que 3% est due aux énergies renouvelables. A noter que le gaz algérien a couvert environ 66% de la consommation nationale totale de gaz naturel (57% achats et 9% redevance consommée).

Cette situation s'est traduite par un déficit de 5,1 millions de tep pour 2020 contre un déficit de 5,8 millions de tep pour 2019, ce déficit ne dépassait pas 0,6 million de tep en 2010 (il s’est multiplié de plus de huit fois durant 2010-2020) et le taux d'indépendance énergétique (taux de couverture de la demande totale par les ressources disponibles) est passé de 41% en 2019 à 43% en 2020.

Hydrocarbures
Electricité et gaz
Efficacité énergétique