Navigation interne

Vous êtes ici : Bienvenue » Thèmes » Energie » Electricité & gaz » Electricité » Projets

Projets d'électricité

Projets de production de l’électricité

Projets de production de l’électricité

En termes de projets d’équipement en moyens de production, les projets en cours de réalisation sont :

  • Centrale cycle combiné à Radès «C» d’une capacité de 450 MW, d'un coût total de 816,5 millions de dinars, et financée par l'Agence japonaise de coopération internationale : Le fonctionnement semi-industriel du cycle ouvert (turbine à gaz) a eu lieu le 27 juin 2019 et la date prévue de mise en exploitation du Cycle Combiné en mars 2021.
  • Centrale turbines à gaz à Mornaguia d’une capacité de 624 MW, pour un coût total de 660 millions de dinars, avec financement externe de la Banque islamique de développement et du Fonds saoudien pour le développement et autofinancement de la STEG : démarrage de l'exploitation industrielle fin juin 2020 et réception provisoire de l'ensemble de la centrale en novembre 2020
  • Centrale photovoltaïque «tozeur1» d’une capacité de 10 MW, pour un coût de 35 millions de dinars et financée par KFW : L'exploitation industrielle de la station a débuté le 3 août 2019, à condition que la période de l'exploitation de la station avec tous ses équipements prend fin en mars 2021.
  • Centrale photovoltaïque «tozeur2» d’une capacité de 10 MWet d'un coût de 25 millions de dinars : le prêt de financement a été signé avec la KFW en décembre 2018 et les travaux ont débuté le 19 avril 2019 et la date prévue de mise en exploitation de cette station en juin 2021.

Quant à les projets en phase de l’étude ou l’appel d’offres:

  • Centrale Cycle Combiné « Skhira 1 », d’une capacité varie entre 470 et 570 MW : dans le cadre d'un partenariat public-privé.
  • Centrale Cycle Combiné « Skhira 2 », d’une capacité varie entre 470 et 570 MW : En cours de recherche de financement, la date prévue de mise en service de la centrale est 2025-2026.
  • Centrale éolienne « Jbel Tbagua », d’une capacité de 80 MW : En attente de la décision définitive concernant le financement pour lancer l’appel d’offres.
  • 6 centrales photovoltaïques, d'une capacité totale de 300 MW : mise à jour de l'étude de faisabilité du projet et du dossier d'appel d'offres et en attente d'une décision définitive sur le financement.

Projets de transport de l’électricité en cours de réalisation

Projets de transport de l’électricité en cours de réalisation

Réalisation des lignes électriques aériennes et sous terraines de haute tension et des postes électriques (11 Plan, 12 Plan et 13 Plan).

Interconnexion Tunisie-Italie

Interconnexion Tunisie-Italie

La Tunisie bénéficie d'une situation géographique distinguée et est apte à renforcer l'interconnexion électrique avec les pays du Maghreb ainsi qu'avec l'Europe via l'Italie. Cette interconnexion permettra, si elle est réalisée, d'améliorer les échanges d'énergie électrique avec ces pays et d'augmenter le taux d'intégration énergétique dans le Maghreb arabe et le bassin méditerranéen.

La Tunisie a fait des progrès importants sur la voie de la réalisation de l'interconnexion entre les réseaux méditerranéens à consacrer à l'intégration régionale et à l'intégration économique et sociale, en plus de la liaison électrique existante entre les pays tunisiens et les deux sœurs Algérie (5 lignes) et Libye (deux lignes), ce qui permet l'échange d'énergie électrique, notamment pendant les périodes de pointe, et cette articulation a prouvé son utilité, pour faire face au déficit énergétique et renoncer aux capacités productives. Le ministère cherche à renforcer l'interconnexion électrique avec l'Europe à travers le projet de liaison électrique entre la Tunisie et l'Italie (ELMED), qui permettra d'améliorer Échange d'énergie électrique avec l'Europe et assurer l'intégration des énergies renouvelables et renforcer la capacité nationale du réseau face aux situations d'urgence et éviter les difficultés d'approvisionnement en période de pointe.

Des études préparatoires sont en cours de préparation après l'enregistrement du projet en tant que candidat à la liste des projets d'intérêt commun et sélectionnés par l'Union européenne pour obtenir un don du fonds CEF.

Projet Smart Grid

Projet Smart Grid

Ce projet a pour objectif d’améliorer les prestations fournis aux clients, minimiser les fraudes et d’augmenter le taux d’intégration des énergies renouvelables dans le réseau national.

En janvier 2019, une convention de prêt a été signée avec l'Agence française de développement, d'un montant de 120 millions d'euros pour financer ce projet. En août 2019, l'appel d’offres a été lancé.

Les principales composantes du projet sont comme suit :

  • Déploiement de 400 000 compteurs intelligents basse tension et 40 000 compteurs intelligents gaz basse pression. Ces compteurs seront déploies en intégrant tous les clients basse tension à forte consommation et en élargissant la couverture géographique de la première phase, permettant une couverture de 65% du chiffre d’affaires de la STEG.
  • Déploiement d'environ 20 000 compteurs électriques moyenne tension sur tout le territoire.
  • Mise en place de systèmes d'information avancés pour gérer les affaires clients et les informations géographiques.

   Les délais de mise en œuvre ont été fixés au cours de la période 2021-2024.